Mettons le (handi)cap sur la Mini Transat 2025 !

C'est un grand jour pour Des Pieds et Des Mains ! Avec le soutien de la Fondation d’entreprise OCIRP, l'association se lance dans un nouveau défi : aligner un bateau à ses couleurs au départ de la Mini Transat 2025 pour porter haut et fort son message : "Faire voler en éclats les préjugés sur le handicap par une pratique mixte de la voile !" Le projet a été présenté ce vendredi 9 décembre au Nautic à Paris, sur le stand de la Fédération Française de Voile, avec l'ouverture d'un appel à candidatures. Nous recherchons en effet dès maintenant notre skippeur. Il (ou elle) sera le futur ambassadeur de la voile handivalide !

Depuis 2005, dans le sillage de Damien Seguin, l’association Des Pieds et Des Mains participe au développement de la pratique handivoile en France, tout en favorisant la mixité handivalide. Une ambition qui se traduit sur le terrain par la mise en place de nombreuses actions, à l’image de "Mon Handicap met les Voiles". Lancé en septembre 2020, ce programme d’initiation a déjà permis à 350 personnes handicapées d’apprendre à naviguer, dans des clubs nautiques engagés dans une démarche d’accessibilité.

 

Un Mini 6.50 pour changer le regard sur le handicap

Animée par une équipe de bénévoles très investis, Des Pieds et Des Mains souhaite aujourd’hui aller plus loin pour montrer que le handicap n’est pas un frein, sur un bateau comme dans la vie, et promouvoir la performance inclusive, dans une course à la voile comme dans une entreprise. En somme, faire de son nouveau projet un miroir de la société, à travers une belle métaphore du sport. Avec un objectif à l’horizon : changer le regard sur le handicap !

C’est à bord d’un Mini 6.50 de série que l’histoire va donc s’écrire. Il est le plus petit bateau de course au large du monde (6,50 mètres de long), mais aussi l’un des plus grands générateurs d’émotions. Celui sur lequel celles et ceux qui ont pris la barre ont bien souvent vécu l’aventure de leur vie, embarquant avec eux de puissants messages. Il est ainsi le support idéal (et accessible) pour un projet riche de sens, tel que celui porté par l’association aux côtés de la Fondation d'entreprise OCIRP.

 

La sélection est lancée, les inscriptions sont ouvertes !

Fidèle à sa volonté d’ouverture, Des Pieds et Des Mains organise une sélection pour trouver son skippeur. Navigateurs handicapés ou fortement sensibilisés au handicap, jeunes à fort potentiel ou marins expérimentés : toutes et tous pourront ainsi candidater. Après une étude des dossiers d’inscription, d’ici à fin février, cinq candidats seront retenus par un comité de sélection pour une série de tests pratiques prévue au printemps prochain. Outre ses compétences sportives, qui devront lui permettre de se qualifier pour la Mini Transat 2025, l’heureux élu sera aussi et surtout un porte-drapeau de la cause du handicap, en mer mais également à terre.

Et si c'était vous ?
https://drive.google.com/file/d/1DVou2ooFrtOiFKqUdgUm8KpG82Cow7MN/view?usp=sharing

 

Le skippeur sélectionné bénéficiera d’un budget de fonctionnement de deux ans (septembre 2023 - novembre 2025). Parrainé par Damien Seguin, skippeur de l’IMOCA Groupe APICIL, il sera accompagné par l’association tout au long du projet et intègrera le Pôle Mini 6.50 La Turballe Course au Large. Il y sera formé techniquement, physiquement et mentalement pour être prêt à traverser l’océan Atlantique. Entre les Sables d’Olonne et la Guadeloupe, via une escale aux Canaries, il sera seul sur son bateau, sans assistance et sans moyen de communication moderne. Un challenge immense !