Inscription Handivalide Solitaire et Paravoile Liste des pré-inscrits
Les Actus

La belle année du Handivoile

Alors que le COJO Paris 2024 a organisé samedi 8 octobre la première journée de promotion du para sport sur la place de la Bastille avec de nombreuses animations festives et sportives, la mobilisation au sein de la fédération française de voile ne faiblit pas pour que la voile fasse son retour aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 2028.

La voile aux Jeux Paralympiques c’est, depuis son intronisation aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000, jusqu’à sa dernière apparition aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, soit 4 éditions, 4 médailles pour la France dont 2 en Or sur 8 possibilités. Un score flatteur de 50% de réussite qui est porté notamment par le talentueux Damien Seguin (trois médailles dont deux en Or), depuis premier sportif handicapé à finir le Vendée Globe (7ème en 2021).

Pour autant, la pratique n’a pas faibli sur le territoire Français où plus de 300 structures accueillent chaque année plus de 11 000 pratiquants en situation de handicap. Portée, notamment par deux Championnats de France et une centaine de compétitions sur l’ensemble du territoire, la pratique Handivoile sportive a retrouvé tout son dynamisme après deux années compliquées. Ainsi, plus de 200 coureurs se sont retrouvés sur les deux grands rassemblements nationaux.

Une belle réussite, surtout si l’on sait que l’essentiel des navigations ne sont pas tournées vers la compétition, mais plus exactement sous un axe loisir, bien-être. Dans cette optique de la voile pour tous, la fédération accompagne les clubs souhaitant développer l’accueil de personnes à mobilité réduite ou bien déficientes. Cette année, plus de 40 nouveaux moniteurs ont été formés à l’accueil des personnes en situation de handicap. Et un appel à projet fédéral est en cours pour soutenir les clubs souhaitant développer leurs capacités d’accueil. C’est également dans cette optique que la semaine voile handivalide a fait son retour du 11 au 18 juin et que plus de 1000 baptêmes de voile ont pu être réalisés. Une dynamique portée localement par les ligues régionales de voile, tel que la ligue Sud qui a édité en partenariat avec la région Sud et la Banque Populaire Méditerranée son Livre Blanc du Handivoile en avril dernier.

Même les plus grands événements de la Course au Large connaissent une montée en puissance de skippers en situation de handicap. C’est le cas de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe, dont le prochain départ est prévu le 6 novembre prochain, auquel 4 skippers en situation de handicap participeront (ndlr :  Damien Seguin, Fabrice Payen, Pierre-Louis Attwell et Xu Jingkun). Un événement qui accueillera également à Saint-Malo, dans les bassins, aux pieds de la ville fortifiée du 25 octobre au 6 novembre, des baptêmes de voile, à l’initiative de la ligue Bretagne de voile, pour les personnes en situation de handicap. Une table ronde sur la voile handivalide est également planifiée le 03 novembre sur la grande scène du village pour sensibiliser le public qui sera très nombreux pour découvrir les 138 bateaux.

 

En savoir plus sur le handivoile